Collège des producteurs : 1ere Assemblée Générale de la FPH-CI

La Fédération des OPA de Producteurs de la filière Hévéa de Côte d’Ivoire (FPH-CI) a tenu sa toute première assemblée générale. Cette AG de ce mercredi 30 juin 2021, à l’Hôtel Belle-Côte à Cocody Riviéra Palmeraie s’est déroulée en présence du nouveau Secrétaire Exécutif (S.E.) de l’Association des Professionnels du Caoutchouc Naturel de Côte d’Ivoire (APROMAC), M. Koffi Konan Albert.
« En tant que faitière, nous avons la mission d’assurer la coordination des activités des collèges. Pour coordonner, il faut savoir ce qui est fait. C’est en participant à ce genre de réunion au cours desquels tous les sujets sont débattus que nous pouvons assurer de façon aisée notre mission de coordination chez les planteurs » a fait remarquer le S.E de l’APROMAC. « L’intérêt ici, c’est de faciliter les discussions, les prises de décisions pour que nos actions soient fécondes dans l’intérêt des planteurs », a-t-il renchéri.
« Comme toute organisation bien structurée, quand vous faites une gestion pendant une année, vous devez rendre compte à vos membres. Et c’est ce que nous avons fait ce matin (…) nous avons donc rendu compte, nos membres ont apprécié. Ils ont validé tout ce que nous avons à faire et c’est ce qui était important pour nous pour notre toute première assemblée générale. Et c’est donc cette assemblée qui va mettre en place tous les instruments dont on a besoin pour faire une bonne gestion », a souligné le Président du Conseil d’Administration de la FHP-CI Dally Jules au cours de cette réunion qui a noté la présence de 85 producteurs délégués sur 90 issus des 18 secteurs hévéicoles.
« Cette première assemblée générale montre vraiment les bases de l’organisation de notre Fédération. Nous sommes une Fédération qui veut aller loin et pour aller loin, nous sommes obligés de mettre en place des structures solides tel que le plan stratégique de développement. Nous avons aussi besoin d’avoir les manuels de procédure pour bien baliser nos objectifs, parmi lesquels figurent l’augmentation de la production par le renouvellement du verger ivoirien, la mini-transformation de la production des producteurs de caoutchouc … », a révélé Mme Kra Sabine, administrateur de la FPH-CI et planteur d’hévéas.
Neuf points étaient à l’ordre du jour de cette assemblée générale avec pour point clé le plan stratégique de développement des cinq prochaines années. Outre cet aspect, d’autres questions du fonctionnement quotidien de la fédération ont été traités par les producteurs. Les producteurs individuels de caoutchouc naturel, membres du collège des producteurs étaient eux aussi représenté à cette AG.
SERCOM APR

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *