Le succès de la filière hévéa en chiffre

La Côte d’Ivoire est le 4ème producteur mondial du caoutchouc naturel depuis fin 2020 avec près de 850.000 T de production. Le pays consolide ainsi sa position à la tête de l’Afrique avec environs 78% de la production du continent. « Le verger ivoirien occupe un peu plus de 700 000 ha dont 500 000 de plantations villageoises, soit 71% des superficies plantée. Les plantations en saignée (plantations villageoises et plantations industrielles) estimées à près de 550 000 ha représentent 75% du verger national », a annoncé Koffi Konan Albert, le Secrétaire Exécutif Adjoint de l’APROMAC. Il a présenté « la problématique actuelle de la saignée en Côte d’Ivoire », lors de l’atelier qui a eu lieu à Grand-Bassam (20-23 janvier 2021) sur la stratégie de formation des saigneurs et de leur fidélisation dans les plantations d’hévéas. Koffi Konan Albert a aussi révélé que l’effectif des planteurs du caoutchouc naturel de Côte d’Ivoire est estimé 165 000 en 2020. Sur le plan économique, le caoutchouc naturel est devenu le 2ème produit agricole d’exportation du pays après le cacao. Le chiffre d’affaires de la filière a été de 495 milliards de F CFA dont 100 milliards pour les producteurs en 2018.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *