Le succès de la filière hévéa en chiffre

La Côte d’Ivoire est le 4ème producteur mondial du caoutchouc naturel depuis fin 2020 avec près de 850.000 T de production. Le pays consolide ainsi sa position à la tête de l’Afrique avec environs 78% de la production du continent. « Le verger ivoirien occupe un peu plus de 700 000 ha dont 500 000 de plantations villageoises, soit 71% des superficies plantée. Les plantations en saignée (plantations villageoises et plantations industrielles) estimées à près de 550 000 ha représentent 75% du verger national », a annoncé Koffi Konan Albert, le Secrétaire Exécutif Adjoint de l’APROMAC. Il a présenté « la problématique actuelle de la saignée en Côte d’Ivoire », lors de l’atelier qui a eu lieu à Grand-Bassam (20-23 janvier 2021) sur la stratégie de formation des saigneurs et de leur fidélisation dans les plantations d’hévéas. Koffi Konan Albert a aussi révélé que l’effectif des planteurs du caoutchouc naturel de Côte d’Ivoire est estimé 165 000 en 2020. Sur le plan économique, le caoutchouc naturel est devenu le 2ème produit agricole d’exportation du pays après le cacao. Le chiffre d’affaires de la filière a été de 495 milliards de F CFA dont 100 milliards pour les producteurs en 2018.

5 commentaires

  1. Mais quel est le chiffre d’affaire de la production hévéicole au bilan des années 2019, 2020 et 2021

  2. Je voudrais savoir quand prend fin le projet de subvention de planting d’ hévea?
    Y a t’ il une structure apromac à abengourou?

  3. Vous dites que nous sommes premier pays producteur d’hevea en Afrique et 4e mondiale.Pourquoi nous ,planteur d’hevea ivoirien vivons la misère avec un tel chiffre d’affaire que vous venez de donner?.

  4. bjr,
    nous rentrons en production et aimerions savoir si des statistiques sont disponibles relativement aux rendements par pied, par ha, par type de plant ,par année,..ect
    merci

  5. Bonjour,
    Pourrais-je recevoir par mail si possible les chiffres d’évolution de la filière. À savoir, le prix bord champs ; et toutes informations capitales.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page