APROMAC / Organisation des Producteurs

Conseil d'admistration FPH-CI
  • Affely Armel KOFFI
  • COVID19, Top Infos
  • 3 commentaires

𝐋𝐞 𝐂𝐨𝐧𝐬𝐞𝐢𝐥 𝐝’𝐀𝐝𝐦𝐢𝐧𝐢𝐬𝐭𝐫𝐚𝐭𝐢𝐨𝐧 𝐝𝐞 𝐥𝐚 𝐅𝐏𝐇-𝐂𝐈 𝐬’𝐞𝐬𝐭 𝐫𝐞́𝐮𝐧𝐢 𝐚𝐮 𝐅𝐈𝐑𝐂𝐀

APROMAC / FPH-CI

Le Conseil d’Administration de la Fédération des Organisations Professionnelles Agricoles de Producteurs de la Filière Hévéa (FPH-CI) s’est réuni ce mardi 15 décembre 2020, au siège du Fonds Interprofessionnel pour la Recherche et le Conseil Agricoles (FIRCA) sis à Cocody 7èmetranche.

Marc Genot, le Directeur Général de la Société Africaine de Plantations d’Hévéa (SAPH) et 2ème Vice-président de l’Association des Professionnels du Caoutchouc Naturel de Côte d’Ivoire (APROMAC) était l’invité spécial de cette édition. C’est à ce double titre qu’il a fait un exposé sur l’actualité de la filière hévéa.

Le Directeur Général de la SAPH a insisté sur la desserte, le transport des fonds de tasses d’hévéa de la plantation à l’usine, un sujet très important pour le producteur. Il a expliqué les détails sur les facturations de sa structures relatives au transport des fonds de tasses d’hévéa et le plus important pour lui c’est de mieux communiquer avec les producteurs sur ce sujet afin d’éviter les incompréhensions. Au sujet de la productivité, le Vice-président a révélé que la Côte d’Ivoire occupe désormais la 4èmeplace mondiale de producteurs de caoutchouc naturel derrière la Thaïlande (1er), l’Indonésie (2ème) et le Vietnam (3ème). Il a par ailleurs indiqué que les plantations ivoiriennes sont vieillissantes d’où l’urgence de créer de nouvelles plantations au risque de connaître une descente drastique dans le classement, faute de production.

APROMAC FPH-CILe deuxième exposant, Adi Kouamé Isac, 3èmevice-président de la FPH-CI et administrateur à l’APROMAC, a annoncé dans les jours à venir, le recensement des coopératives agricoles afin de professionnaliser le secteur qui compte environs 308 coopératives d’hévéaculteur.

apromacKoblavi Dibi Michel, 1erVice-président de la FPH-CI et 3èmeVice-président de l’APROMAC est intervenu sur l’importance pour les planteurs d’avoir des certificats fonciers pour leurs parcelles, c’est dans ce sens que la FPH-CI a sollicité une entreprise de la place ainsi qu’une banque pour accompagner et faciliter les démarches de l’obtention du certificat foncier. Ce projet a été accueilli favorablement par les participants qui l’ont adopté à l’unanimité.

A la fin de ces exposés, le Directeur Exécutif de la FPH-CI, GBAHI DJOUA LUC a remis des supports de communication aux présidents de secteur représentant la FPH-CI dans les 18 regions heveicole.

Le Président du Conseil d’Administration de la FPH-CI et 1erVice-président de l’APROMAC, Jules DALLY a levé la séance du jour et convoqués les participants au prochain Conseil d’Administration prévu le 22 décembre 2020 prochain.

SERCOM APROMAC/AAK

Auteur : Affely Armel KOFFI

Laisser un commentaire

3 commentaires

  • Kaza

    La facilitation pour les producteurs d’avoir le certificat foncier est salutaire .

  • Romax kouamé

    C’est beau tout ça, mais où on en est pour l’aide aux planteurs d’hévéa dans la lutte contre la covid 19 ?

  • Charles ANANI

    Je salue les commentaires de monsieur Marc GENOT, le Directeur général de la SAPH.
    Je l’avais déjà souligné sur mon dernier commentaire.

    1/ Le planteur/Producteur soufre pour transporter sa production vers l’usine faute de moyens. Un camion benne coûte excessivement cher que se soit à l’achat ou à la location sans parler de l’état des pistes.

    2/ Nos exploitations doivent se structurer en Société coopérative d’hévéa, ainsi nous serons mieux organisés et plus fort. Cela nous permettra de nous diversifier dans d’autres secteurs d’activités.

    3/ L’appui financier de l’état face à la COVID 19 ???? Nous gardons espoir, C’est bientôt Noël. Cette t’aide me permettra peut-être de pouvoir employer un saigneur.

    Je Profite de l’occasion pour souhaiter à tous et toutes de bonnes et joyeuses fêtes de fin d’Année.