Hévéa/Collège des producteurs : Une cinquantaine de représentants régionaux formés

  • Affely Armel KOFFI
  • COVID19, Top Infos
  • Un commentaire

La Fédération des organisations professionnelles agricoles de producteurs de la filière hévéa de Côte d’Ivoire (FPH-CI) a initié une formation pour le renforcement de capacités de ses représentants en l’occurrence les chefs secteurs, les assistantes comptables et les présidents de secteurs. Cet atelier s’est tenu récemment à Yamoussoukro. 

Après l’atelier de planification de ses activités de 2021 à 2025, la FPH-CI a mis en place l’administration des secteurs. Les présidents de secteurs ayant reçu leur décision de nomination, la fiche de mission des secteurs, leur fiche de poste, les chefs de secteur ont été recrutés. C’est dans le but de rendre ce dispositif opérationnel que la FPH-CI a organisé cette formation à Yamoussoukro.  

« Les objectifs attendus en organisant cet atelier est de permettre à nos représentants de s’approprier leur feuille de route. Désormais, ils sauront à quoi s’en tenir », a expliqué Camara Issouf Secrétaire Général de la FPH-CI. Les personnes présentes, environs une cinquantaine, ont été formées sur la connaissance de leurs missions respectives. 

Les séminaristes ont également été instruits sur la présentation de la filière hévéa et de la FPH-CI, sur les missions et les postes des acteurs et sur le management et la comptabilité simplifiée. 

Selon le Secrétaire Général, la FPH-CI va comptabiliser l’impact de cette formation sur le terrain à travers la « mise en place effective de nos représentations dans les 18 secteurs hévéïcole que compte la Côte d’Ivoire ». 

Pour rappel, le collège des producteurs est constitué de la FPH-CI et des producteurs individuels. Il constitue l’un des deux piliers de l’Association des professionnels du caoutchouc naturel de la Côte d’Ivoire (APROMAC). L’autre pilier de la faitière de l’hévéa en Côte d’Ivoire est constitué par le collège des transformateurs réunis au sein de l’Association des Usiniers producteurs de caoutchouc naturel (AUPCN). 

SERCOM APROMAC/SK

Auteur : Affely Armel KOFFI

Laisser un commentaire

Un commentaire

  • DAGOU

    C’est une bonne initiative ; vivement que nos représentants de fassent connaître dans leur régions et commencent la mise en œuvre de leurs feuilles de route et la formation des producteurs.
    En ce ce qui me concerne, j’aimerais connaître mon représentant, celui d’Akoupé afin que nous puissions échanger.