APROMAC EN ACTION / Le succès de la filière hévéa en chiffre

Konan Albert Secrétaire Exécutif Adjoint de l' APROMAC
  • Affely Armel KOFFI
  • Apromac En Action, COVID19, Top Infos
  • 2 commentaires

La Côte d’Ivoire est le 4ème producteur mondial du caoutchouc naturel depuis fin 2020 avec près de 850.000 T de production.
Le pays consolide ainsi sa position à la tête de l’Afrique avec environs 78% de la production du continent.

« Le verger ivoirien occupe un peu plus de 700 000 ha dont 500 000 de plantations villageoises, soit 71% des superficies plantée. Les plantations en saignée (plantations villageoises et plantations industrielles) estimées à près de 550 000 ha représentent 75% du verger national », a annoncé Koffi Konan Albert, le Secrétaire Exécutif Adjoint de l’APROMAC. Il a présenté « la problématique actuelle de la saignée en Côte d’Ivoire », lors de l’atelier qui a eu lieu à Grand-Bassam (20-23 janvier 2021) sur la stratégie de formation des saigneurs et de leur fidélisation dans les plantations d’hévéas.

Koffi Konan Albert a aussi révélé que l’effectif des planteurs du caoutchouc naturel de Côte d’Ivoire est estimé 165 000 en 2020. Sur le plan économique, le caoutchouc naturel est devenu le 2ème produit agricole d’exportation du pays après le cacao. Le chiffre d’affaires de la filière a été de 495 milliards de F CFA dont 100 milliards pour les producteurs en 2018.

SERCOM APROMAC/SK

Auteur : Affely Armel KOFFI

Laisser un commentaire

2 commentaires

  • Kouamé Romax

    Quand l’argent de la covid 19 sera viré, c’est ça le plus important à l’instant T.

  • ANANI Charles

    Suite à la vaste opération d’identification des producteurs d’hévéa, L’APROMAC a relevé un effectif de 165 000 Planteurs hors dans le même temps 2697 Saigneurs ont été formé.
    Cela représente à peiné 0,01% de Saigneurs par planteurs sachant que un Saigneur gère 3 hectares… En réalité la filière hevéicolte pourrait être la première au niveau national largement devant le cacao si toutes les plantations n’étaient pas en pénurie de Saigneurs. Malgré que les prix soient au plus bas, un planteurs peut dégager des revenus avec sa production et faire face à nos difficultés quotidiennes.
    TOUS LES PETITS PLANTEURS SONT devant une problématique récurrente.
    PAS ASSEZ DE SAIGNEURS !

    1/ Investissement à perte sur font propre.
    2/ manque de Saigneurs.
    3/ Salaires inexistants.
    4/ Bénéficies inexistants.
    4/ Identité sociale incertaine.