• APROMAC
  • Top Infos
  • Pas de commentaire

Aboisso, 18 sept (AIP)-L’Association des producteurs de caoutchouc naturel de Côte d’Ivoire (APROMAC) vise l’augmentation du revenu des planteurs à travers le projet de diversification des sources de revenus des sociétés coopératives par le biais du PSAC (Projet d’appui au secteur agricole ).

Une visite du projet pilote avec la coopérative des planteurs d’hévéa du Sanwi (COPHESA ) sis à Adaou à quelques encablures d’Aboisso a permis aux experts de la banque mondiale de se rendre compte de la viabilité du projet qui consiste à produire une pépinière de banane plantain améliorée (vivo plants) capable de multiplier la production de banane par 25 voir 30, créant ainsi l’amélioration et la diversification des revenus des planteurs.

Ces pépinière seront insérées dans les plantations d’hévéa pendant les 3 ou 4 premières années et permettront aux planteurs, selon les techniciens, de se nourrir et aux coopératives d’avoir une source de revenus additionnelle

Cette méthodes, selon les responsables de l’APROMAC et du fonds de développement de l’hévéa, pourrait être étendue à d’autres cultures constituant du coup une riposte à la critique selon laquelle l’hévéaculture serait un frein au développement du vivrier.

En adoptant ces techniques, les coopératives, selon les experts, pourraient engranger au minimum une dizaine de millions de FCFA annuellement et augmenter leurs revenus.

Une mission de la banque mondial séjourne à Aboisso en vue d’évaluer les axes d’exécution du PSAC confiés à l’’APROMAC, à savoir l’appui à la création de plantations d’hévéa à haut rendement, l’appui à la formation aux métiers de l’hévéaculture, et également l’appui à l’entretien des pistes rurales

Auteur : APROMAC

Laisser un commentaire