La réunion préparatoire au démarrage des travaux, ténue au siège de l’APROMAC au Deux plateaux-Vallon, a annoncé que les travaux démarrent effectivement le mardi 18 septembre 2018 dans le département de Sikensi sur cinq axes choisis par l’APROMAC – FDH avec la collaboration des planteurs de la localité.

Ce sont l’axe Brikisso – carrefour Diop – campement Ouégnin, long de 23,3 Kms avec l’entreprise BNG TRAVAUX, l’axe Bakanou A – Bénoitkro et bretelles long de 10,5 Kms avec l’entreprise ASA GROUP SA, l’axe Sahué 1 - Sahué 2 long de 7,4 Kms et l’axe Yoabou – Plantation SÉRY et bretelles avec l’entreprise ENGC et en fin l’axe Yoabakro – Carrefour Alikro et bretelles long de 9,4 Kms avec l’entreprise DELTA INITIATIVE.

A Sikensi l’APROMA-FDH va réaliser des travaux de grande envergure, appelés dans le jargon des ponts et chaussées, des Travaux de Reprofilage Lourds avec Traitement des Points Critiques, en abrégé RLTPC. Le spécialiste maison, c’est-à-dire le Responsable des Pistes à l’APROMAC-FDH monsieur Joël DJAMA annonce la réalisation de six dalots tels que prévus dans les différents marchés octroyés aux quatre entreprises retenues sur les quatorze en lice.

À ces quatre entreprises de réalisation de travaux s’ajoutent deux autres entités. Ce sont un cabinet de contrôle des travaux et un consultant pour les questions environnementales et sociales.

Le cabinet de contrôle a la charge de s’assurer que les entreprises de travaux respectent le cahier des charges dans le cadre de l’exécution des dits travaux et aussi qu’elles respectent les délais prévus et annoncés.

Le consultant pour les questions environnementales et sociales sera quant à lui chargé de veiller au respect des normes environnementales, notamment le respect des droits des populations installées dans les emprises des ouvrages et dans les zones de prélèvement de matériaux. Il aura également pour mission de garantir entre autres, le respect des us et coutumes et la cohésion entre populations riveraines et personnels d’exécution des travaux. Il a recommandé aux entreprises, lors de cette réunion préparatoire au démarrage des travaux, d’organiser des consultations publiques pour sensibiliser les populations avant le démarrage des travaux, des campagnes de sensibilisation sur les dangers du VIH SIDA et sur les questions de sécurité routière et d’hygiène.

Les entreprises se sont dites satisfaites des informations reçues à cette réunion et se sont engagé à relever le défi de ces travaux.