• APROMAC
  • Top Infos
  • Pas de commentaire

Ce sont exactement 2 millions quarante mille plants d’hévéa que Le Fonds de Développement Hévéa de l’APROMAC va subventionner en 2019.

Au total 152 pépiniéristes se sont proposés pour livrer ce matériel végétal au FDH. Mais finalement, à l’issu d’un premier tri effectué par les Techniciens de Développement Hévéa (TDH) de l’APROMAC ce sont 114 pépinières qui vont effectivement faire l’objet d’un audit en vue de validation pour livrer les plants aux planteurs.

L’audit des pépinières est une opération initiée par le FDH. Elle consiste à dépêcher des consultants spécialistes de l’hévéaculture sur les sites de production de plants ou pépinières proposés par les pépiniéristes. Les consultants, une fois sur le terrain, ont pour mission de s’assurer que les plants proposés par les pépiniéristes visités respectent les normes arrêtées par l’APROMAC. Lorsque les plants examinés par le consultant sont conformes aux règles prescrites, la pépinière est alors validée   et de ce fait le pépiniériste est autorisé à fournir des plants aux planteurs tout en respectant le quota qui lui est fixé et qui est admis à être payé par les services financiers du FDH.

Dans le cas contraire, la pépinière est invalidée et le pépiniériste se voit refusé le marché de fourniture de plants dans le cadre des subventions du Fonds de Développement Hévéa. Idéalement il est déconseillé à tout planteur de s’approvisionner sur une telle pépinière car il y a le risque de prendre des plants de très mauvaise qualité, toute chose qui peut être préjudiciable. Car souvent au moment de la récolte le planteur n’a pas le rendement espéré sur sa parcelle qu’il a souffert à créer.

Cette année l’audit des pépinières est confié à 6 consultants, sélectionnés parmi les meilleurs spécialistes en hévéa de la place. Ils vont sillonner toutes les zones de production de la Côte d’Ivoire à l’exception de Man, Vavoua, Yamoussoukro et M’bahiakro qui ont accusé un retard dans la mise en place des pépinières.

Author: APROMAC

Laisser un commentaire